La fille de papier – Guillaume Musso

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous présente un livre que j’ai lu en lecture commune avec Nadine. (Si tu passes par là, coucou :D)

Alors pour ne pas avoir un avis trop assassin, Geekette & rouge à lèvres va vous donner aussi son ressenti sur cette lecture. Donc comme vous avez pu le voir, je n’ai PAS aimé ce livre.

Quand la vie ne tient plus qu’à un livre !

CV_XO_FILLE DE PAPIER_108*117.indd« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.
– D’où sortez-vous ?
– Je suis tombée.
– Tombée d’où ?
– Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant !
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

Tout d’abord j’adore écrire, j’adore les livres et je tiens beaucoup à mes personnages. Ces facteurs et non pas ceux de la Poste, sont donc ceux qui m’ont donné envie de lire ce livre. Ayant une bonne appréciation sur Livraddict et auprès des filles du blog, je me lance donc dans l’aventure avec un bon sentiment.

Ce fut mon premier Musso et comment dire .. je suis … carrément déçue ? Et encore « déçue », c’est même pas assez pour qualifier, pourtant je connais la réputation de cet écrivain. Je voulais me faire mon propre avis et il rejoint celui de beaucoup de monde. L’écriture est prenante mais ça casse vraiment pas des briques, ça casse rien en fait, à part l’envie de lire. Les tournures de phrases sont classiques et les seules citations que j’ai retenues sont celles notées au début de chaque chapitre.

Passons à la partie sensible… (Non la Biafine ça marche pas là!)

J’ai l’impression qu’on m’a menti sur le résumé. A moins que l’éditeur à zappé les 400 premières pages (j’aurais du faire comme lui) et s’est dit « ah mais tiens, on va déformer un peu l’histoire, vous en dites quoi les gars ?! ». Au final il faut 90 pages pour que la fameuse fille de papier arrive enfin dans l’histoire ! Et devinez combien de pages il faut pour qu’elle soit en danger comme l’indique le résumé. Non sérieusement, devinez. Non, vous savez pas ? 350 PAGES. C’EST SUPER LONG NOM DE ZEUS ! C’est comme si Harry Potter mettait la moitié du roman à savoir qu’il est sorcier ! C’est bourré de longueurs et de passages inutiles, si ce n’est que pour montrer les relations entre les personnages. Par exemple Milo et Carole, on voit des passages sur eux mais au fond … ça sert à quoi ? A part à développer leur relation, mais ça change rien au fait que Billie (le personnage) va mourir si Tom écrit pas.

Et puis sérieusement, le début sert à contextualiser et à introduire le personnage de Billie mais … 90 pages quoi ;_; Ensuite le looooooong voyage que Tom fait avec son personnage, qui ne sert pas à grand-chose sauf à – encore une fois – faire évoluer leur relation. Parlons-en tiens ! Je l’ai trouvée malsaine. Je m’explique : quand je crée un personnage, je le considère comme ma « création » et donc par conséquent c’est un peu mon « bébé ». Je me considère comme leur mère dans le sens où je les ais fabriqués, pas dans le sens où je suis leur génitrice, et donc, si je devais avoir une relation avec eux, ça serait plutôt amicale. Sauf que là … C’est comme si un peintre tombait amoureux de son pinceau. (Grâce à mon esprit tordu vous allez avoir une sale image dans trois… deux… un… Non je rigole vous l’avez déjà :D)

Ensuite les personnages ne sont pas attachants. Vu le passé des personnages j’ai l’impression que l’auteur cherche à nous les faire prendre en pitié vu les difficultés qu’ils ont pu rencontrer. Je n’ai pas su m’identifier ni les apprécier.

A la deuxième partie du livre, qui était (miraculeusement) plus intéressante que la première (non je déconne), il se passe une suite d’événements qui m’a fait lever les yeux au ciel, tellement j’ai répété « Comme par hasard…. ». Non mais sérieux, c’est tellement pas naturel qu’on s’en demande si l’auteur essaye vraiment de nous faire croire que c’est du hasard ou s’il essaye simplement de rajouter des pages de plus à son livre, comme si 350 pages pour démarrer l’histoire c’était déjà pas assez ! D’ailleurs le résumé marque qu’elle apparaît sur la terrasse et laisse sous-entendre qu’il la rencontre là, mais non, il la voit pour la première fois dans son salon. Et le dialogue présenté n’est même pas dans le livre ! Je rêve ! Le mec qui a écrit la quatrième de couverture a-t-il vraiment pris la peine de lire le manuscrit ?

Et puis les incohérences, c’est trop drôle. Ils sont sensés être en grooooooosse galère d’argent, mais ils prennent l’avion comme ça au feeling, comme si les billets coûtaient 2€. Bonjour les décalages horaires à répétition ! Et puis c’est pas un vol Paris-Lille (environ 185€, autant prendre le train ça revient moins cher), ils font limite le tour du monde ! Au passage ils auraient pu croiser Nicolas Hulot, ça aurait été un vrai HASARD ça! Ah oui et ils se payent des restos à tout va et vas-y que je te paye un appartement en plein Paris…

Nicolas-Hulot-refuse-pour-l-heure-de-se-presenter-a-l-election-presidentielle
« Mais qu’est-ce que je fou dans cette chronique … ? »

Une fois arrivée à la fin de ma lecture j’étais déjà déçue et je lui attribuais une note assez moyenne. Mais quand j’ai vu la résolution de l’histoire… Humpf. *bruit de déglutition* Je l’ai eu un peu en travers la gorge. Autant briser mes espoirs encore plus, comme l’auteur le faisait depuis le début. Je me disais « bon peut-être que la fin vaut le coup, genre que la résolution va être super !! » mais non. Le livre m’a achevé. FATALITY, MUSSO WINS.

Pour conclure cet avis je dirais que c’est extrêmement long pour si peu de passages « intéressants ». Je m’attendais à plus de développement sur l’écriture, la vie d’écrivain et comment il gère ses personnages. Donc peut-être que ça a joué sur mon avis mais en tout cas j’aurais du faire comme le mec qui a écrit la quatrième de couverture : ne pas lire ce livre ! Je dis pas que c’est super nul car je l’ai quand même fini malgré les 605 pages, mais c’est une énorme déception pour moi. J’ai d’autres livres de Musso dans ma PAL et je les lirais quand même, je ne jugerais pas l’auteur sur un seul de ses livres seulement. (mais du coup j’ai peur pour la suite, surtout qu’on m’a dit que c’était le meilleur de cet auteur. Ahem) En tout cas j’espère que ce livre ne sera pas adapté en film sinon les versions longues du Seigneur des Anneaux paraîtrons ridicules.

C’est donc avec un 12/20 que je termine cet article (ça mérite la moyenne quand même, malgré ma déception) J’espère que vous avez envie de lire un autre livre, et donc de ne pas perdre votre temps si vous avez les même attentes que les miennes. Sinon, foncez, ce n’est pas mauvais mais c’est pas terrible non plus.

A plus pour de nouvelles histoires! (pas extraordinaires comme celles de Poe, qui ne l’étaient pas justement)

Signé : Plumange la rageuse qui chronique que des livres qu’elle n’a pas aimés. (et qui va continuer de le faire parce qu’elle trouve ça cool) J’aimerais bien avoir vos avis si vous l’avez lu !

Ps : j’ai vu ce commentaire sous la bande-annonce du livre et  …

MDR JE PLEURE.jpg
(et sûrement le seul aussi)

Comme quoi ce n’est que mon avis, et que ce livre peut certainement vous plaire 😉

Voici l’avis de Geekette & Rouge à Lèvres : 

Bon après cet avis des plus assassin, je vais vous donner le mien qui est un peu plus positif.

Ce fut mon premier Musso et pas le dernier. Tout d’abord, le style de l’auteur. Son écriture est fluide, simple et peut être belle à certains moments. Je comprends pourquoi c’est un des auteurs les plus appréciés dans le style contemporain. Son style d’écriture n’est vraiment pas prise de tête et ça fait du bien de temps en temps !

Parlons de l’histoire en elle même, je l’ai trouvé sincèrement originale. Un écrivain en total dépression et sa création qui prend vie… Pas mal je trouve. Le gros bémol est qu’il y a des longueurs au début du roman et que la fin se passe assez rapidement. Comme une impression que l’auteur au début voulait prendre touuuuuuut son temps et qu’ensuite il s’est rendu compte que ça ferait trop de pages donc « hop hop hop je finis ça rapidos ! ». Malgré ces longueurs, j’ai tout de même apprécié ma lecture donc ce n’est pas non plus horrible.

Maintenant parlons personnages… C’est là où ça coince un chouilla. Je ne me suis identifié à aucun personnage mais en même temps pour ça, je ne suis pas une référence car je ne m’identifie à aucun personnage ! Je m’attache à eux certes mais pas au point de me dire qu’on se ressemble où je ne sais quoi ! Concernant Tom, je me suis légèrement attachée à lui, même si j’ai eu plus l’envie de lui foutre des claques… Je ne supporte pas les gens qui se tape une dépression à ce point pour une garce pareille ! Grrr, je sors les dents. Billie apporte un gros vent de fraicheur dans l’histoire, un brin déluré qui n’a pas sa langue dans sa poche. J’ai bien aimé Milo et Carole aussi au niveau des personnages secondaires même s’ils ne cassent pas trois pattes à un canard (pauvre canard !). J’ai apprécié les flash back du trio qui n’ont pas eu une vie facile ainsi que la façon dont Tom est devenu auteur. Ce fut quand même pas mal touchant.

Pour conclure, ce roman montre à quel point l’amour peut être destructif et l’amitié être très forte mais pas forcément suffisante. Je ne m’attendais pas du tout à la fin qui fut un beau rebondissement, pour ma part. Et je n’ai qu’une chose à vous dire, lisez le pour vous faire votre propre opinion !!! Je serais heureuse de le connaitre.

A bientôt pour de nouvelles chroniques mais pas que !

– Geekette & rouge à lèvres ♥

Publicités

9 réflexions sur “La fille de papier – Guillaume Musso

  1. noelivres 27 juin 2016 / 18 h 36 min

    Ahaha ta chronique m’a fait mourir de rire, je n’ai pas lu ce Musso là mais beaucoup de tes critiques sont également valables pour d’autres de ses romans!! Tu as une très jolie plume, acérée et rigolote bien dosée!

    Aimé par 1 personne

    • plumange 27 juin 2016 / 21 h 37 min

      Je suis contente si tu as passé un bon moment à lire alors ^^ Mon dieu ce que tu me dis ne me rassure pas .. mais alors pas du tout D: J’en ai au moins 4 à lire en plus :’) J’ai un demi-espoir qu’ils remontent le niveau mais je crois que croire au Père Noel serait moins con que de croire à ça mdr ! En tout cas merci pour ton message ça me motive à faire d’autres chroniques ! Merci 😀

      Aimé par 1 personne

  2. Romy21 27 juin 2016 / 18 h 23 min

    Je l’ai lu il y a un bon bout de temps quand j’étais dans ma « période Musso » et ça a été mon préféré, mais c’est vrai qu’il est très étrange donc je comprends parfaitement que tout le monde n’accroche pas ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • plumange 27 juin 2016 / 21 h 40 min

      Ton livre préféré ou ton Musso préféré ? ^^ Après c’est pas si mauvais donc je vois pourquoi tu as aimé (comme beaucoup d’autres personnes) mais bon moi j’ai pas du tout accroché (en même temps si le message est pas passé je saurais plus quoi faire) Les goûts et les couleurs comme on dit 😀 Je vais lire d’autres de ses livres mais j’en attends pas beaucoup .. ^^

      Aimé par 1 personne

      • Romy21 27 juin 2016 / 21 h 43 min

        Mon Musso préféré !! Non je ne suis pas une immense fan de Musso^^

        Aimé par 1 personne

      • plumange 27 juin 2016 / 21 h 44 min

        Ahah, c’est bien si tu aimes alors 🙂 J’espère que tu ne m’en veux pas trop après mon avis négatif ^^

        Aimé par 1 personne

      • Romy21 27 juin 2016 / 21 h 52 min

        Mais bien sûr que non ! Chacun à son avis c’est normal 🙂 En plus je dois avouer que c’est peut-être mon Musso préféré mais c’est bien loin d’être mon livre préféré^^

        Aimé par 1 personne

      • plumange 27 juin 2016 / 21 h 55 min

        Ahah j’avais peur que les gens le prennent mal ^^ Après on peux très bien avoir un livre préféré d’un auteur sans forcément que ça soit notre livre favori :p

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s