Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo

Pour la semaine de la Saint-Valentin, on a décidé de vous faire une série d’articles autour livres/films/fanfiction/série/… LGBTQA+ pour changer un peu des romances habituelles et mettre en avant une cause qui nous tient à cœur.

Camisole de mots vous a parlé de Queer as folk : Queer as folk (US)

Lizgyrie de Carmilla : Carmilla

Et Winky de fanfiction Harry Potter : Les fanfictions d’un autre genre.

Et aujourd’hui on parle d’une sortie très récente, il s’agit de Celle dont j’ai toujours rêvé de Meredith Russo.

Lire la suite

Publicités

10 raisons de lire Fangirl de Rainbow Rowell

Dernièrement j’ai lu Fangirl de Rainbow Rowell. Et ça a été un très, très bonne lecture. Et plutôt que de vous faire un article classique j’ai eu envie de vous donner 10 bonnes raisons de lire ce bouquin. Let’s go !

Edition Castelmore, 288 pages, 16.90 euros

 » Cath est fan de Simon Snow.
Okay, le monde entier est fan de Simon Snow…

Mais pour Cath, être une fan résume sa vie – et elle est plutôt douée pour ça. Wren, sa soeur jumelle, et elle se complaisaient dans la découverte de la saga Simon Snow quand elles étaient jeunes. Quelque part, c’est ce qui les a aidé à surmonter la fuite de leur mère.
Lire. Relire. Traîner sur les forums sur Simon Snow, écrire des fanfictions dans l’univers de Simon Snow, se déguiser en personnages pour les avant-premières de films.
La soeur de Cath s’est peu à peu éloignée du fandom, mais Cath ne peut pas s’en passer. Elle n’en éprouve pas l’envie.

Maintenant qu’elles sont à l’université, Wren a annoncé à Cath qu’elle ne voulait pas qu’elles partagent une chambre. Cath est seule, complètement en dehors de sa bulle de confort. Elle partage son quotidien entre une colocataire hargneuse qui sort malgré tout avec un mec charmant et toujours collé à ses bottes, son professeur d’écriture inventée qui pense que les fanfictions annoncent la fin du monde civilisé, et un camarade de classe au physique alléchant qui a la passion des mots…
Mais elle ne peut s’empêcher de s’inquiéter à propos de son père, aimant et fragile, qui n’a jamais vraiment été seul.

Pour Cath, la question est : va-t-elle réussir à s’habituer à cette nouvelle vie ?
Peut-elle le faire sans que Wren lui tienne la main ? Est-elle prête à vivre sa propre vie ? Ecrire ses propres histoires ?
Et veut-elle vraiment grandir si c’est synonyme d’abandonner Simon Snow ? « 

Lire la suite

Petite histoire non charcutée d’Achille et Patrocle

Cette semaine et celle d’avant, certains d’entre vous ont probablement repris le chemin de l’école. Quel merveilleux moment pour vous montrer que vos profs de latins et d’histoire antique se foutent légèrement de votre gueule !

Et oui mes petits choux fleurs, l’hétéronormativité s’est inséré même dans une époque où les mecs portaient des jupettes ! Alors attachez vos ceintures parce qu’on va replonger au cœur d’un mythe connu de tous dont cependant un GROS détail semble échapper à 99% des professeurs qui sont censés vous l’expliquer :

Achille et la guerre de Troie !

achilles
Ernst Herter, statue d’Achille le grec, Corfu

Ou plus précisément Achille et Patrocle, son « cousin », « meilleur ami » ou « compagnon très proche » selon le niveau de mauvaise foi de votre instituteur.

Mais avant de vous raconter cette magnifique histoire très très homosexuelle, il faut garder en tête que Achilles et Patrocle ainsi que toute leur joyeuse bande n’est pas une création Homérique. Et je me dois aussi de d’abord vous expliquer deux termes qui ont une importance capitale dans le débat suivant :

Eraste et Eromène.

La sexualité antique était quelque peut différente de la notre voyez vous, et chez les grecs, quand un professeur couchait avec un élève, on appelait ça de la pédérastie.
Par dérivé et pour faire très simplifié, toujours chez les grecs bien que ces termes soient toujours utilisés par quelques pètes culs (pardon pour le jeu de mot) bobo nouveaux riches banlieusards, un éraste est un homme plus âgé ayant une relation sexuelle avec un homme beaucoup plus jeune, l’éromène

Et c’est là que le débat avait lieu d’être ! Non pas sur l’homosexualité potentielle d’Achille, mais sur la question de qui ( se la prenait dans le fion) faisait quoi .

Pour que vous n’ayez pas à passer des heures sur internet à chercher des infos en vrac, voici un court résumé du débat à travers les siècles:

 Homère : rien de clair quant à leur relation, juste quelques petits indices comme le nom utilisé pour qualifié Patrocle ( Hetaîros: compagnon d’un chef, ami intime ou encore amant), la réaction d’Achille à la mort de Patrocle et l’organisation de ludus en son honneur, ou le fait que les deux soient enterrés ensemble.

Eschyle et Eschine : Ils étaient amoureux et Achilles était l’Eraste

Platon : Ils étaient amoureux mais c’est Patrocle qui était l’Eraste

Alexandre le grand et Hephaestion : REGARDEZ NOUS ! Regardez notre amour ! Hephaestionest comme Patrocle, donc Patrocle était l’éromène !

Ce débat fut clos bien des années plus tard par l’historien Bernard Sergent qui, en étudiant moultes textes et récits, en vint à la conclusion que Patrocle et Achille n’avaient pas une relation pédérastique, mais étaient deux jeunes gens amoureux du même âge.

Si le sujet vous intéresse mais que vos profs ne vous conseille que de lire l’Illiade, et bien de mon côté, je vous recommande une réécriture très fiable, qui a mis plus de 10 ans à être écrite par une auteur fantastique et remet ce mythe incroyable au goût du jour:
Le chant d’Achille de Madeline Miller

chant

Je le reconnaîtrais rien qu’au toucher, ou à son odeur, je le reconnaîtrais si j’étais aveugle, aux seuls bruits de sa respiration et de ses pas martelant le sol. Je le reconnaîtrais dans la mort, à la fin du monde.

La fille de papier – Guillaume Musso

Bonjour à tous ! Aujourd’hui je vous présente un livre que j’ai lu en lecture commune avec Nadine. (Si tu passes par là, coucou :D)

Alors pour ne pas avoir un avis trop assassin, Geekette & rouge à lèvres va vous donner aussi son ressenti sur cette lecture. Donc comme vous avez pu le voir, je n’ai PAS aimé ce livre.

Quand la vie ne tient plus qu’à un livre !

CV_XO_FILLE DE PAPIER_108*117.indd« Trempée jusqu’aux os et totalement nue, elle est apparue sur ma terrasse au beau milieu d’une nuit d’orage.
– D’où sortez-vous ?
– Je suis tombée.
– Tombée d’où ?
– Tombée de votre livre. Tombée de votre histoire, quoi ! »

Tom Boyd, un écrivain célèbre en panne d’inspiration, voit surgir dans sa vie l’héroïne de ses romans. Elle est jolie, elle est désespérée, elle va mourir s’il s’arrête d’écrire.
Impossible ? Et pourtant !
Ensemble, Tom et Billie vont vivre une aventure extraordinaire où la réalité et la fiction s’entremêlent et se bousculent dans un jeu séduisant et mortel…

Lire la suite

Dans Chacun de mes Mots ♥ Tamara Ireland Stone

« Ce n’est pas toi que j’allais chercher là-bas, dis-je très bas d’une voix tremblante, mais moi. Seulement maintenant tu es là et, en te trouvant, je crois que je me suis trouvée. »

***

Auteur: Tamara Ireland Stone
Date de parution: 7 Avril 2016
Nombre de pages: 308 pages
Editeur: Editions Hugo & Cie
Collection: Hugo Roman – New Way

Quatrième de couverture : 

Samantha Mc Allister est une fille comme les autres. Du moins en apparence. Elle cache un secret que ses amies, passionnées de mode et de soirées pyjama, ne pourraient pas comprendre : Sam est envahie d’angoisses et de sombres pensées qu’elle n’arrive pas à contrôler. Chaque acte, chaque prise de parole est un véritable calvaire. Pas évident quand on fait partie d’un groupe où tout fashion faux-pas ou crush sur le mauvais mec fait l’objet d’un raz-de-marée de critiques.
Mais un jour, Sam rencontre Caroline… Enfin, elle peut rester elle-même, voire se confier sur ses séances hebdomadaires chez le psy. Très vite, Caroline fait découvrir à Sam un lieu secret caché sous le gymnase du lycée : le Club des poètes, où chacun peut monter sur l’estrade et réciter ses créations. Peu à peu, Sam se prend presque à se sentir « normale »… Mais pourquoi AJ, le mystérieux guitariste du groupe, ne semble-t-il pas accepter sa présence ? Sam devra-t-elle une fois de plus tout remettre en question ?

Lire la suite

Everything Everything – Nicola Yoon

/!\ J’ai lu ce livre en anglais, mais ce livre est également disponible en français au édition Bayard jeunesse.

Live life in a bubble ? Or risk everything for love ?

Maddy is allergic to the world. She hasn’t left her house in seventeen years. Olly is the boy next door. He’s determined to find a way to reach her.

Lire la suite

Book haul : mai 2016

Cher lecteur, nous allons te présenter chacune un livre que nous avons acheté en mai sans l’avoir encore lu pour le moment. J’espère que ce genre d’article te plaira, nous aurons le plaisir de le refaire pour chaque mois ! Si jamais tu souhaites une chronique particulière sur un de nos achats, n’hésites pas à nous le signaler.

Lire la suite

Top 5 whishlist n°1

Hey !

Tous les dimanches, une d’entre nous vous présentera cinq livres de sa whishlist, parmi ceux qui la tentent le plus. Pour les néophytes, la whishlist ce sont les livres que vous avez envie d’acheter.

Aujourd’hui je vais vous présenter trois livres en français et deux livres en anglais qui ne sont malheureusement pas encore traduits. Je les mettrais donc à la fin pour ceux que ça n’intéresse pas.

Lire la suite

Le Messager de Markus Zusak

A dix-neuf ans, Ed n’a déjà plus de raisons de croire en l’avenir : il est désespérément amoureux de sa meilleure amie, son père est mort d’alcoolisme, et il partage un appartement délabré avec son chien, aussi fidèle que malodorant. Alors se faire prendre en otage lors d’un braquage ne va pas lui faire perdre son flegme. Et les circonstances aidant -ainsi que la nullité épique  du malfrat-, le voilà propulsé héros du jour, sans lendemain. 

C’est alors qu’un premier message arrive : une carte à jouer glissée dans son courrier, où sont inscrites trois adresses. D’où vient cette carte ? Où va-t-elle le conduire ? Lui voici donnée l’opportunité de changer le cours de la vie des autres. Et peut-être de la sienne…

Lire la suite