Les animaux fantastiques – Film

Bonsoir les chimères !

Je sais… Je sais.. Je sais. Depuis le temps que notre préquel Harry Potter est sorti j’aurais pu vous en parler bien plus tôt. Sauf que voilà tous les blogs et booktubeuse se sont penchés dessus, j’ai donc préféré prendre mon temps.

 

Allez c’est parti…

« New York, 1926. Le monde des sorciers est en grand danger. Une force mystérieuse sème le chaos dans les rues de la ville : la communauté des sorciers risque désormais d’être à la merci des Fidèles de Salem, groupuscule fanatique des Non-Maj. Ignorant tout de ce conflit, Norbert Dragonneau débarque à New York: il a répertorié un bestiaire extraordinaire de créatures fantastiques dont certaines sont dissimulées dans les recoins magiques de sa valise en cuir. »

Un premier visionnage mitigé… Puis un second extraordinaire

Lorsque j’ai vu que nous avions de nouveau une oeuvre de notre grande JK Rowling sur grand écran.. J’étais joie! Comme tout bon PotterHead!

dddd6ea32bb547089e54d4476040bfe04405328d

Ce tout premier volet se base sur trois intrigues différentes : la menace destructrice de New York, la disparition du mage noir Grindelwald et les mésaventures de Norbert et sa valise. Au cinéma j’ai trouvé que cela faisait trop d’informations à la fois et que ce mélange ne nous permettait pas de s’approprier les événements. J’aurais aimé que la menace soit beaucoup plus approfondie… Mais ce n’est rien comparé à l’effleurement même qu’est le sujet Grindelwald.

Penchons nous sur nos fameux Animaux Fantastiques. Du plus petit au plus grand ils sont tous extraordinaires ! Certains sont majestueux d’autres sont tout mignons. La seule chose qui m’a un peu interpelée sur grand écran c’est l’abus de l’image de synthèse…

Demiguise-2_Fantastic_Beasts_CC_Trailer_GIF

giphy

Maintenant que j’ai revu ce film confortablement dans mon petit lit douillet, mes avis ci dessus ont été légèrement modifiés. L’alternance d’intrigue nous permet de ne pas ressentir les 2h du film, en réalité cela apporte un rythme d’action plutôt soutenu et agréable. J’ai aussi finit par comprendre que si Grindelwald est si peu présent dans ce volet c’est qu’il est réservé pour les suivants. Quand aux images de synthèse elles sont bien moins choquante sur notre petit écran TV!

Les personnages et la magie

On suit principalement quatre personnages : Norbert, Tina, Queenie et Jacob. On rencontre ainsi quatre caractères complètement différents. Entre le sorcier timide et dérangé ou le non maj émerveillé, on a de quoi rire et même d’être ému. Quand aux acteurs, pour une fois je les ai tous apprécié avec une mention spéciale pour Eddie Redmayne que j’admirais déjà par le passé.

On pourrais se dire que la sortie du cadre scolaire, présente dans Harry Potter, va chambouler nos esprits Potterien. Au contraire! Les Animaux Fantastiques nous présente un style plus urbain et plus adulte mais si vous y pensez, ne sommes nous pas devenus tous des adultes ? Encrés dans la société et dans les villes ? Voilà pourquoi j’ai été aspirée dans ce nouvel univers.. Où les tours de baguettes et les costumes d’époques nous font toujours autant sourire !

Ma note:★★★★★

Voilà c’est ici que mon article se termine, et pour ceux qui souhaite redécouvrir le film indéfiniment je vous fait un joli cadeau: OUBLIETTE!

-Camisole de mots

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s