Annabelle de Sara Agnès L

annabelle-tome-1
Tome 1 – 599 pages – 16,90 €

Aujourd’hui je vous présente un livre assez particulier puisqu’il traite du monde sadomasochiste. J’invite donc les jeunes lecteurs (-16 ans voire -18 ans) à passer leur chemin !

Annabelle est éditrice de romans pour la jeunesse depuis plusieurs années, quand sa direction lui demande de relever un défi inattendu : travailler avec un auteur best-seller de romances érotiques BDSM, qui semble avoir des exigences particulières… Après avoir beaucoup hésité, Annabelle finit par accepter et fait ainsi la connaissance du séduisant John Lenoir. Très vite, elle comprend que ses romans sont directement inspirés de sa vie. De plus en plus fascinée à la fois par l’homme et par ses textes, elle bascule peu à peu de l’autre côté du miroir, dans un monde de désirs et de plaisirs coupables. Mais jusqu’où est-elle prête à aller sur ce chemin sulfureux ? 

« – Vous ne risquez rien, m’assura-t-il. Ce bracelet vous permettra de refuser toutes les offres que l’on vous fera.(…) Peu importe ce qui se passera là-bas, vous pouvez être sur sûre que personne n’en saura jamais rien. »

Mon avis

On découvre ici une femme moderne. Annabelle est épanouie dans son couple mais aussi dans son travail, où elle possède une place bien gradée. Elle représente donc La Femme de nos jours, ce qui permet une identification plutôt simple à ce personnage. Bien sur, on rencontre un personnage masculin dans ce roman… Mais je ne vous parlerais pas de Maître John, il vaux mieux le découvrir par soi-même.

Avec la grande vague Cinquante Nuances de Grey, le monde du SM devient moins suspicieux et moins pervers aux yeux des lecteurs. Parce que oui ce type de sexualité est encore trop marginalisée et parfois incomprise. Mais pour pouvoir lire Annabelle il va vous falloir une grande, très grande ouverture d’esprit. Si vous pensez que la sexualité se cantonne à des draps roses et des mots tout doux avec seulement deux personnes lors de cet acte vous pouvez passez votre chemin…

Ici il est question d’une réelle soumission, la femme est constamment rabaissée au titre d’objet sexuel. L’écriture est crue et parfois très bien détaillée afin de s’habituer à l’atmosphère et aux habitudes des maîtres. J’ai été enchantée de découvrir cet univers où se mêlent respect, confiance et plaisir mutuel. Certes il est question de douleur affligée à un corps mais dans certains contexte notre cerveau l’assimile différemment.  Pour une fois le SM est dépeint de manière extrêmement réaliste. Alors oui, vous allez avoir des passages du récit qui pour une femme seront dur à lire, mais pour moi ils étaient nécessaire à l’avancée de l’état moral d’Annabelle.

J’ai découvert Annabelle dans ma grande période « livre érotique ». Depuis je n’en ai pas relu… Ce livre m’a tellement émerveillée, bouleversée, remuée… que je n’ose pas en relire de peur d’être déçu. Annabelle est le genre de lecture qui vous amènera à un questionnement sur l’amour, ses limites et la perte de sa propre identité. Pour une fois j’ai apprécié une histoire où la passion n’est pas entourée de « bisounours ». Pour moi l’Amour peut être quelque chose de moche et de difficile… C’est dans cette idée que Annabelle puise sa force !

Afin que vous réalisiez la dureté de certains passages vous trouverez une citation ci-dessous. Pour plus de discrétion, il vous suffit de la surligner.

« Ce que je vis n’était guère rassurant, il s’était penché pour récupérer son fouet. Il recommença  le même manège, et ses coups reprirent sur mon dos et mes fesses. (…) Il prenait son temps, écrasait parfois ses doigts quelques secondes dans mon sexe, puis il grognait: – Ah oui, ça t’excite, hein petite chienne ?« 

Ce tome 1 a donc été pour moi une réelle révélation et un énorme coup de cœur. Chaque étape du récit est importante et palpitante. La plume de Sara est réfléchie et cela a été un véritable régal. Pensant que le soufflet était retombé, j’ai entamé le tome 2 avec des espérances moindres… Mais quelle ne fut pas ma surprise de découvrir un nouveau chef d’œuvre érotique !

Ma note : ★ ★ ★ ★ ★

********************************************************

Un partage avec

Sara Agnès L

Afin de mieux vous présenter ce livre et d’être sur que ma compréhension personnelle de ce récit soit juste, j’ai demandé un échange e-mail avec l’auteure. Sara est une personne extrêmement proche de ses lecteurs, c’est donc avec une grande joie qu’elle m’a répondue.

Pour les personnes qui ne vous connaissent pas, pouvez-vous vous présenter.

Je suis une auteure québécoise qui publient de l’érotique, parfois soft, parfois hard, mais toujours avec une touche de romance. On m’a connue en lecture libre sur Atramenta, puis je me suis mise à publier dans quelques maisons que j’affectionne : Milady, Blanche, HQN et bientôt chez AdA, même si je garde toujours un bout d’orteil dans l’autoédition.

Annabelle est une femme remplie de diverses émotions, qu’avez-vous souhaité transmettre à travers ce personnage ?

En fait, Annabelle est un roman très particulier. Dès l’idée de base, je voulais vraiment cette structure de montagnes russes : grâce à John, Annabelle monte très haut, mais plus la montée est grande, plus la chute l’est aussi. On va dans les extrêmes, c’est évident. Ce que je voulais transmettre ? Que mettre notre bonheur entre les mains d’une tierce personne n’est jamais une bonne chose. Nous sommes les seuls responsables de notre bonheur. Surtout dans ce cas précis, puisqu’Annabelle perd le contrôle de son corps et de son plaisir. Ma question de départ était : quand le regard d’un homme est votre seule lumière, que reste-t-il lorsque celle-ci s’éteint ?

Le livre nous dépeint un monde encore peu connu : le SM. Cependant votre écrit reflète un très bon réalisme de ce milieu. Comment avez-vous effectué vos recherches ? Avez-vous découvert des choses qui vous ont extrêmement surprise ?

En fait, je trouve qu’avec le phénomène de Fifty shades of Grey, on connaît de mieux en mieux ce milieu. Enfin… disons qu’on s’y intéresse plutôt qu’on le connaît. Et il est certain que mon roman ne va pas du tout dans le même sens.

Pour ce qui est des recherches, j’ai lu surtout des blogues. J’avoue que j’étais mal à l’aise devant certaines pratiques, mais pour un roman, ça fonctionnait très bien. Alors j’ai lu, relu, réfléchi en essayant de garder une structure solide. Et Annabelle est née.

De par sa réalité « Annabelle » peut paraître cru et déstabilisant. J’ai pu remarquer que certaines lectrices n’osaient pas l’aborder. Auriez-vous des conseils de pré-lecture pour les personnes encore hésitantes ?

Ouille ! En toute franchise, je ne pense pas qu’Annabelle soit à mettre entre toutes les mains. Surtout celles qui attendent une histoire d’amour (alors oui, il y a une touche de romance, mais ce n’est pas une romance). Disons qu’il faut serrer les dents à certains passages. J’y suis allée fort, parce que je savais qu’Annabelle ne lâcherait pas facilement John. Il fallait que la chute soit abrupte, qu’elle casse tout. De ce fait… âmes sensibles, passez votre chemin !

Pour finir, vous êtes une auteure plutôt proche de vos lecteurs. Pour ceux et celles qui souhaiteraient vous rencontrer êtes-vous présente sur un prochain salon Français ou Québécois ?

Comme je suis québécoise, je serai très certainement au prochain salon du livre de Montréal. Pour la France, c’est un peu compliqué vu la distance, mais qui sait ? Peut-être un jour ! Une chose est sûre : j’adorerais !

*********************************************************

Vous pouvez retrouver Sara sur son FaceBook et sur sa page internet. Elle y partage des citations, ses nouveautés mais aussi des concours. C’est d’ailleurs grâce à cela que j’ai pu recevoir un joli tome 2 dédicacé !

IMG_20160603_151215

-Camisole de mots

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s