Fablehaven T1 – Brandon Mull

Fablehaven T1 : Le Sanctuaire Secret – Brandon Mull

image

Edition : Nathan

Pages : 340 p.

Parution : Juillet 2009


Résumé:

Depuis des siècles, les créatures fantastiques les plus extraordinaires se cachent dans un refuge secret, à l’abri du monde moderne. Ce sanctuaire s’appelle Fablehaven. Kendra et Seth ignorent tout de ce lieu magique, dont leur grand-père est pourtant le gardien. Un jour, ils découvrent l’incroyable vérité : la forêt qui les entoure est peuplée d’êtres fabuleux – fées, géants, sorcières, monstres, ogres, satyres, naïades…
Aujourd’hui, l’avenir de Fablehaven est menacé par l’avènement de puissances maléfiques. Ainsi commence le combat des deux enfants contre le mal, pour protéger Fablehaven de la destruction, sauver leur famille… et rester en vie.


Avis:

J’ai découvert cette série de romans il y a quelques années grâce à une amie qui me l’avait fourré dans les mains en me disant : « Si tu n’aimes pas, t’es genre une extraterrestre ! »
J’ai adoré.

L’histoire commence lentement et on plonge très (très) progressivement dans le milieu féerique de Fablehaven.

Pour commencer, ce qui m’a séduite est la réserve en elle-même. L’énergie et la magie qui s’en dégage m’ont totalement absorbée, j’avais très envie de me glisser à l’intérieur du bouquin et de vivre avec eux les aventures des deux héros. Ce que j’ai aussi apprécié, c’est que malgré cette ambiance de conte de fée, l’auteur parvient à nous faire prendre conscience que tout n’est pas toujours rose et que beaucoup de choses toutes aussi horribles qu’étranges peuvent se passer – surtout si on ne respecte pas les règles imposées !

La paix entre les créatures qui habitent Fablehaven, repose sur une sorte de pacte : « si tu n’me fais pas de mal, je ne t’en ferais pas non plus. Sinon, attends-toi à une vengeance !» Ce traité ajoute un petit côté « gentillet » à l’histoire.

Dès le début on découvre deux adolescents frère et sœur de 11 et 14 ans respectivement, qui ont chacun un caractère… bien défini !

Kendra, l’aînée, suit gentiment les règles et représente la voie de la raison du  duo avec sa maturité.

Seth est plutôt curieux, aventurier mais parfois un peu trop téméraire. Il fonce tête baissée en décidant de passer outre les règles et les limites imposées par son grand-père. Il va souvent entraîner sa sœur et lui dans des situations compliqués et même provoquer de gros troubles dans l’univers paisible de la réserve deFablehaven. Le fait qu’il ne pense jamais aux conséquences m’a énervée au plus haut point par moments, mais ses remords et sa personnalité nous force à ne pas lui en vouloir !

Que dire des grands-parents… J’ai été surprise de découvrir qui était la grand-mère (héhé !) mais je me suis vite attachée à eux. Le grand-père paraît très bizarre au début et nous perd un peu dans ses mensonges mais on s’y attache au fur et à mesure que ses petits-enfants s’y attachent également. Ils m’ont quand même franchement agacée par moments avec leur sérieux et leur manie de ne jamais dire les choses clairement en laissant souvent les deux enfants – et le lecteur par là même occasion – dans le doute ou l’ignorance !

Warren est de loin le personnage que j’ai préféré même s’il n’est présent que peu de temps dans ce tome 1.

Et l’histoire de Léna, la naïade, est douce et touchante, tout comme son personnage. Elle nous apparaît comme l’élément le plus calme du petit groupe et son histoire ne nous attendrit que plus face à elle !

Pour parler un peu plus de l’histoire en elle-même, je l’ai trouvé simple et je suis d’accord sur le fait que le bouquin soit classé « jeunesse » même s’il convient aussi aux adultes je pense. L’écriture de Mull est à la fois facile et recherchée et réaliste (oui, même s’il y a des fées et des ogres !). Elle permet au lecteur de ne pas seulement lire mais de réellement vivre l’histoire sans jamais l’ennuyer.

J’ai trouvé la fin plutôt plate, mais très ouverte quant au prochain tome. Elle nous permet d’imaginer toutes sortes de suites ou bien de s’arrêter sur cette fin-là.

Conclusion : un coup de cœur à ajouter à ma liste et une histoire fabuleuse à garder en tête, ce qui me permettra de rêver un bon moment… !

Voici un lien que j’ai trouvé qui illustre pas mal la façon dont j’imagine les personnages :https://youtu.be/q43qqZ24-GY

Les grands-parents & Dale ne sont pour moi, pas du tout comme ça et j’imagine Bracken un peu plus âgé, et pourquoi pas Maggie Smith dans le rôle de Grand-mère… ?

– Cxm’

Publicités

3 réflexions sur “Fablehaven T1 – Brandon Mull

  1. livranthrope 26 juin 2016 / 17 h 45 min

    J’aime bien la couverture en tout cas ! 🙂

    J'aime

    • Cam 29 juin 2016 / 17 h 43 min

      Dis toi que la couverture représente parfaitement l’intérieur du bouquin 😉

      J'aime

      • livranthrope 29 juin 2016 / 17 h 45 min

        Cool je vais le mettre dans ma wish list 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s