True Detective

Comme à peu près la moitié de la planète, j’ai vu les animaux Fantastique ce week-end (pour la deuxième fois, ce qui ne m’arrive jamais!). Du coup j’avais fortement envie de vous parler de quelque chose de complètement opposé, vu que je suis incapable de tenir ma lange et que je vais sûrement finir par balancer des spoilers, mais vous verrez, il y a un petit lien!

True detective est une série écrite par Nic Pizzolatto, un écrivain de fictions policières américain, dont chaque saison retrace une histoire indépendante.

Pour ce qui est de la première saison; inspirée par l’oeuvre poétique « Le Roi en Jaune » de Robert Chambers publiée en 1895; on voyage entre deux époques:
1995; une jeune femme est assassinée et son corps est mis en scène, des bois de cerfs sur son crâne et une étrange spirale tatouée sur son dos.
2012; un meurtre similaire a été commis.

tumblr_inline_og3csshwpx1tq8xs2_540

Les inspecteurs Cohle et Hart, ayant enquêté sur le premier meurtre, se retrouvent interrogés par la police, et c’est via cet interrogatoire que les épisodes voyagent entre ces deux périodes.

La manière dont la transition entre 1995 et 2012 est une des choses qui m’a le plus plu! On passe d’un temps à un autre parfois grâce à de simples cuts, parfois des transitions visuelles ou encore des rappels. Le fait que la série ne se contente pas simplement d’un seul procédé aide à ne pas les alourdir, et permet un lien assez fluide.

tumblr_ofvj8etvct1tjpp1ko1_500

J’ai également adoré l’intrigue de cette première saison. J’avoue avoir eu un peu peur après avoir lu le Roi en Jaune, puisqu’il me semblait impossible de faire passer ces nouvelles à l’écran de manière cohérente. J’ai du coup été très agréablement surprise de voir que, bien que la trame n’a absolument rien à voir avec celle de l’oeuvre d’origine, l’ambiance était parfaitement respectée. Il n’est pas en fait ici question d’une adaptation mais d’une inspiration.

tumblr_ofsd1khcuq1qg2p2fo1_500

Les personnages ont quant à eux beaucoup plus de défauts que de qualités. Et étrangement c’est ce qui les a rendus humains et ce qui a fait que je les ai appréciés! Bien qu’en toute honnêteté, je les ai trouvé un peu faible et caricaturaux. Un des aspects que j’ai également adoré, c’est l’évolution de la relation entre Hart et Cohle, deux personnages complètements opposés

tumblr_ofyzrokl0s1tc5olbo1_540

Pour ce qui est de la saison deux, on est plongé dans un récit beaucoup plus politique, avec une construction plus complexe, composé de plusieurs intrigues qui s’entremêlent.

L’inspecteur Woodrugh retrouve le corps d’une personne portée disparue. Une équipe composée de lui, de l’inspecteur Velcoro, joué par Colin Farrell (je vous avais dit qu’il y avait un lien!) et la shérif Ani Bezzrides est alors mise sur l’affaire tandis que de loin, Frank Seymon, un entrepreneur qui tente de clôturer ses affaires criminelles, suit l’enquête de près.

tumblr_nt10gthjyr1rjn473o3_500

J’ai beaucoup moins accroché à cette seconde saison, tant la trame était, à première vue, inutilement compliquée et j’ai du m’accrocher pour venir à bout des quatre premiers épisodes. Cependant ,une fois ceux ci passés, les intrigues commencent à converger et, tout en prenant place, l’histoire devient de plus en plus fluide.

Ce qui m’a permise de garder le cap, ce sont les personnages. Pas totalement en opposition avec la première saison, on les retrouve ici aussi des passions relativement clichées. Sauf que dans cette saison, le postulat de base est cliché, mais ce qui en est fait est extrêmement intéressant! Je me suis vraiment attachée à eux et voir tout ce qu’ils se prenaient sur la gueule me faisait mal. Voir pleurer, oui.

tumblr_ofpwb1jzc01vi92ofo2_500

Les deux saisons sont vraiment opposées, mais sont toutes deux très intéressantes à leurs niveaux. On voit d’ailleurs très bien, rien qu’en regardant les génériques, les ambiances et les différences de chacune.
La volonté de Nic Pizzolatto de réaliser une série qui colle, non pas à une histoire, mais à un pan entier de la littérature est très originale. On retrouve dans True Detective les codes du roman policier, mais chaque saison possède elle même les caractéristiques de certains types de policiers, ce qui quelque part permet aussi d’élargir le public puisque les fans d’histoires sataniques, vaudou, etc,… et de personnages plus spirituels se retrouveront bien dans la première saison, tandis que les fans d’histoires de mafia, de politique et de jeux de pouvoir à la House of Cards apprécieront plus la seconde.

Ce n’est pas étonnant que, grâce à tout ça, je trépigne d’impatience de voir ce que la saison trois nous réserve…

Publicités

2 réflexions sur “True Detective

  1. Camisole de mots 22 novembre 2016 / 14 h 29 min

    Il y a longtemps que j’entends parlé de cette série mais .. Elle me donne pas réellement envie. Pourtant il y a du beau monde 🙂

    J'aime

  2. noisetierspell 22 novembre 2016 / 9 h 22 min

    Je dois la commencer mais je n ‘y arrive pas. Je commence le premier épisode et puis je fais autre chose. Bref je me concentre pas !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s