Les talons hauts rapprochent les filles du ciel – Olivier Gay

 

Edition du Masque, 360 pages, 6.60 euros

 » Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées dans leur appartement. Leur seul point commun : elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.
John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, les jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au cœur d’une enquête de plus en plus dangereuse, avec l’aide de ses conquêtes d’un soir et de ses amis toxicomanes. « 

Hey ! Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parlez de l’une de mes dernière lecture : (inspiration) Les talons hauts rapprochent les filles du ciel (expiration) de Olivier Gay qui a visiblement un problème avec les titres.

C’est un roman policier, mais « l’enquêteur » n’est pour une fois ni un flic, ni un journaliste, ni un archéologue mais un dealer sans ambition. Le jour où son ex, une commissaire l’appelle il ne s’attend pas exactement à ceux qu’elle le fasse chanter contre des renseignements sur le milieu de la nuit afin de retrouver la trace d’un psychopathe. Psychopathe le mot est trop faible.

On va commencer par le bon point inattendu de ce livre : l’écriture. Pour être honnête je ne m’attendais à quelque chose de très bien écrit. Et je me retrouve avec quelque chose qui sans être du grand art est très loin d’être mauvais ! Elle peut sembler un peu redondante par certains aspects mais je trouve qu’elle retranscrit assez bien les névroses et les obsessions du personnage de Fitz.

Fitz tiens parlons en ! Je dois avouer que j’ai adoré ce personnage ! Il a pas mal de défauts, il lui arrive souvent (très souvent) d’être impulsif, voir complètement con mais  je l’aime bien 🙂

Bon, là où le mat blesse c’est l’histoire. Elle n’est pas mauvaise en soi mais elle n’est pas particulièrement bonne non plus. Disons qu’elle est relativement bien ficelé malgré quelques questions qui restent en suspens. Mais Mme Originalité n’était visiblement pas présente lors de l’écriture de l’intrigue…

Bilan, un plutôt bon livre policier pour se détendre à condition de ne pas être trop exigeant concernant l’intrigue. Je lirais la suite avec plaisir ! 

Bonne lecture et à la prochaine !

Carla BlackCat

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s